Candidats: Connexion | Inscription

Appui au Renforcement des compétences des PSL sur les techniques d’animation, de diffusion et de vulgarisation des bonnes pratiques

TERMES DE REFERENCES SUR : 

 

« Appui au renforcement des compétences des nouveaux PSL sur les techniques d’animation, de diffusion et de vulgarisation des bonnes pratiques »

Programme JIGITUGU ‘’Promotion de l’Agriculture durable pour la sécurité alimentaire et les revenus des jeunes ruraux au Mali’’.

 

Programme JIGITUGU

Ligne budgétaire : 3910/2.2313


Titre de l'activité : Appui au Renforcement des compétences des PSL sur les techniques d’animation, de diffusion et de vulgarisation des bonnes pratiques. 

Localisation de l'activité : San, Bla, Tominian, Bougouni, Yanfolila

Cadre temporel d'exécution de l'activité : Du 11 octobre au 30 Novembre 2021

Auteur des termes de référence : Issa Séni TRAORE

Chef de mission : Issa Séni TRAORE, Point Focal JIGITUGU en Zone SAHEL 

Autres personnes ayant une responsabilité dans cette activité : Lansana KEITA, Issa DIARRA, Issa SAMAKE, Aguibou M SANOGO, Moussa Namou, Elise Dembélé, 

Chauffeurs : Aly OUEDRAGO, Noumoudion DISSA, 

Visa du chef de projet (avec date) :

 

Visa de la Coordinatrice de Domaine (avec date) :

 

Visa du Directeur Pays (avec date)

 

 

1. Contexte et justification
1.1 Contexte 

Le programme Mali de HELVETAS Swiss Intercooperation couvre trois Domaines d’Activités Stratégiques (DAS) qui sont : Eau, Alimentation et Climat ; Compétences Emploi et Revenus ; Voix, Inclusion et Cohésion.

Le Programme JIGITUGU ‘’ Promotion de l’Agriculture durable pour la sécurité alimentaire et l’amélioration des revenus des jeunes ruraux au Mali’’ travaille sur les domaines :  Eau, Alimentation et Climat ; Compétences Emploi et Revenus. Ces deux domaines d’intervention couvrent les priorités et enjeux nationaux, dans un pays où la moitié de la population vit sous le seuil de la pauvreté et 2/3 sont analphabètes. Le changement climatique vient aggraver encore cette situation, étant donné que 80% de la population vit encore grâce à l’agriculture et que cette agriculture est majoritairement pluviale avec seulement 3 à 5 mois de pluies dans l’année.

1.2 Justification 

Au cours de la première phase, le concept de prestataires de service locaux (PSL) a été introduit par le programme pour répondre à la quasi-absence des services techniques de l’état et à une faible portée des services privés dans les zones rurales et aussi pour répondre à une asymétrie d’information et de pouvoir de négociation entre les producteurs et les autres acteurs. Le modèle développé par JIGITUGU comprend les PSL comme entrepreneurs sociaux qui, selon leur spécialisation, fournissent une multitude de services aux exploitations agricoles et aux coopératives. Certains PSL travaillent en réseau de façon informelle. Grâce à ce concept, le programme a mis en place :

  • Un dispositif de conseil agricole de proximité et pérenne :
    • 76 PSL, dont 3 femmes, sont sélectionnées par les acteurs des différents systèmes de marché. Ils accompagnent les producteurs par le conseil agricole de proximité. 
    • Les PSL génèrent des revenus allant de 50’000 à 300’000 FCFA par mois, en plus de certains paiements en nature ou en services (main d’œuvre) ;

 

  • Un dispositif accompagnant un grand nombre de producteurs locaux :
    • 23’429 producteurs, dont 8’366 femmes et 3’992 jeunes, accèdent aux conseils et services de proximité. La prévision était de 15’000. Le taux d'atteint du résultat est de 156% ;
    • 93% des producteurs touchés utilisent les conseils des PSL et modernisent leurs systèmes de production agricole, dont 97% des femmes touchées et 96% des jeunes. 

 

  • Un conseil agricole de qualité efficace :
    • Les conseils de proximité fournis par les PSL ont permis aux exploitations agricoles d’améliorer les revenus de leurs systèmes de production agricole de 35%, grâce à la mise en place des pilotes et la présence des PSL. Le conseil a permis de vulgariser les bonnes pratiques permettant d’améliorer la productivité, de limiter les pertes et de favoriser la mise en marché des produits de meilleure qualité ;
    • Le dispositif a permis d’améliorer la productivité des entreprises, des exploitations agricoles familiales et leurs revenus en moyenne de 25-56% ;
    • Grace à la qualité des conseils de proximité reçus, 21’774 EAF, dont 8’120 femmes et 3’822 jeunes, modernisent leurs systèmes de production des filières agricoles retenues basés sur l’agriculture durable (y compris biologique). Le taux d'atteinte est 145%. Les femmes constituent 37% et 18% sont les jeunes ;

 

L’augmentation des revenus est due soit à une augmentation de la productivité et de la production, soit à l’amélioration de la qualité des produits agricoles, facilitant leur commercialisation à des prix justes. Elle est aussi due à la diversification des sources de revenus, notamment pour les PSL (également producteurs et transformatrices), les artisans ruraux, les formateurs endogènes (également producteurs), les centres de formation offrant un nouveau « produit » (la FPQ courte et délocalisée), les distributeurs ruraux offrant des d’intrants, équipement agricole et matériels, adaptés et en demande par les différents acteurs locaux. 

La deuxième phase de JIGITUGU (2021-2023) est celle de la montée en echelle des resultats et du potentiel de la première phase. Elle se propose d’accompagner : 

  • 25 000 exploitations familiales dont 25% de femmes qui améliorent leur sécurité alimentaire et nutritionnelle dans un système agricole durable,
  • 5000 enfants malnutris et femmes allaitantes,
  • 150 PSL qui accompagnent les EAF et les entreprises dont 25% de femmes,
  • 3750 jeunes ruraux formés (dont 40% de femmes) qui s’insèrent dans le circuit de production (s’auto emploi ou sont employés) dont 1125 accompagnent les entreprises et les EAF,
  • 750 entreprises rurales qui améliorent leur revenu dont 30% de femmes.

 

Pour atteindre cet objectif, les interventions s’appuieront sur les acquis déjà engrangés au cours de la première phase pour faciliter l’accès à un conseil agricole de proximité de qualité et sur la nutrition. Cent trente-huit (138) nouveaux PSL et pilotes ont été sélectionnés pour faciliter la mise à échelle des résultats de la première phase. Ce qui demande de nouvelles compétences sur l’animation, la vulgarisation et la diffusion des innovations. Les présents TDR s’inscrivent dans ce cadre. Ils sont élaborés pour accompagner les PSL à renforcer leurs capacités dans l’organisation, l’élaboration et la conception des messages, la mobilisation des producteurs, la communication et la conduite à tenir au cours des sessions d’animation, d’information, de formation, de sensibilisation, de diffusion de messages, de vulgarisation et d’apprentissage sur les bonnes pratiques et sur les innovations. 

 

2. Objectifs de l’intervention 

 

2.1 : Objectif général 

Appuyer les PSL à renforcer leurs capacités et leurs compétences sur les techniques de diffusion et de vulgarisation des bonnes pratiques et des innovations à travers l’organisation de deux sessions de formation  

 

2.2 : Objectifs spécifiques 

 

Il s’agit d’appuyer l’organisation et la mise en œuvre de trois ateliers de formation pour permettre aux PSL d’acquérir des nouvelles compétences : 

  1. Produire et former les PSL sur les outils de diffusion, de vulgarisation des bonnes pratiques et innovations et conduire des séances pratiques,
  2. Former les PSL sur les stratégies et techniques de mobilisation sociale des producteurs autour des actions de diffusion, de vulgarisation et conduire des sessions pratiques de simulation,
  3. Conduire des sessions pratiques de conception, de construction et de structuration des messages d’animation, d’information et de sensibilisation
  4. Former les PSL sur les outils et les techniques d’animation, de communication et de transmission des messages/informations et conduire des séances pratiques,
  5. Former les PSL sur la technique de prise de parole en public et conduire des séances pratiques
  6. Produire un cahier de participants. 
 2.3 Résultats attendus

 

  1. Les PSL sont capables d’organiser et de conduire des séances pratiques d’animation, de diffusion, de vulgarisation et de mobilisation sociale sur le conseil Agricole de proximité, les bonnes pratiques et sur les innovations,
  2. Des séances pratiques sont organisées et conduites sur l’animation, la diffusion, la vulgarisation, la conception et la production des messages,
  3. Les PSL sont capables de concevoir des messages et de les structurer pour conduire des séances d’animation, d’information, de sensibilisation, de communication, de diffusion et de vulgarisation des bonnes pratiques et des innovations,
  4. Les PSL connaissent et sont capables d’utiliser les outils et les techniques d’animation, de communication et de transmission des messages/informations,
  5. Les PSL connaissent et maitrisent les techniques de prise de la parole en public ainsi que le comportement à tenir,
  6. Des cahiers de participants sont produits. 

 

3. Groupes cibles 

 

Cent trente-huit (138) PSL (Prestataires de service local) des filières aviculture, fonio, maraichage, sésame, pisciculture, embouche, transformation agroalimentaire et sur les panneaux solaires de la zone SAHEL et SUD.

Participants à la formation = 138

Zone 

Aviculture 

Fonio 

Sésame 

Maraichage 

Pisciculture 

Embouche 

Transformation 

Panneaux solaires 

Total 

San 

17

4

4

6

5

4

5

 

45

Tominian 

8

5

4

3

 

4

   

24

Bla 

14

5

2

3

 

3

   

27

Sahel 

39

14

10

12

5

11

5

 

96

                   

Bougouni 

4

   

8

1

4

 

3

20

Yanfolila 

4

2

3

4

4

2

 

3

22

Sud 

8

2

3

12

5

6

  •  

6

42

                   

Total 

47

16

13 

24

10

17

5

6

138

Les présents termes de référence sont produits pour chercher les compétences capables de conduire la prestation.  

4. Méthodologie de conduite de l’activité

 

Compte tenu du nombre de PSL à former, il y aura six (6) sessions de formation de trois jours chacune : quatre sessions au SAHEL et deux (2) session au SUD 

La méthodologie consistera à faire une mise à compétition pour sélectionner les meilleurs dossiers. Elle s’articulera autour des étapes suivantes :

  • Le lancement de l’appel à candidature
  • La réception des dossiers de candidatures
  • Le dépouillement des dossiers soumis
  • La sélection du meilleur dossier
  • L’élaboration et la signature du contrat de prestation.
5. Obligations du prestataire 

Le prestataire préparera une démarche méthodologique centrée sur : 

  • La production d’un chronogramme d’exécution bien détaillée,
  • La conception des outils simples de diffusion et de vulgarisation, 
  • La conception des outils simples d’animation, de communication et de transmission des messages/informations,
  • La formation des PSL, 
  • La production du cahier de participants.
  • Un rapport provisoire (copie dure et ficher) intégrant les points forts, les points à améliorer, les recommandations et les évaluations (évaluation des participants et évaluation du prestataire), 
  • Un rapport définitif (copie dure et ficher) intégrant les points forts, les points à améliorer, les recommandations et les évaluations (évaluation des participants et évaluation du prestataire). 

 

  1. Durée et lieux des prestations 

La durée de chaque session est de trois (3) jours.

La validation des documents se fera dans les locaux de HELVETAS Mali dans la zone SAHEL et au SUD.

La formation se déroulera du 25 octobre au 06 novembre dans la zone Sud et Sahel.

Les lieux de préparation des documents de consultation sont laissés à l’appréciation du prestataire. 

 

Programme indicatif de formation 

Cercle 

Lieu de formation 

Date de formation 

Nombre de participants 

Bla  

Bla

25 – 26 – 27 octobre

27

Tominian 

Tominian

28 – 29 – 30 octobre

24

San 

San

01 – 02 – 03 nov

23

04 – 05 – 06 nov

22

Bougouni 

Bougouni

28 – 29 – 30 octobre

20

Yanfolila 

Yanfolila

25 – 26 – 27 octobre

22

Total 

   

138

7. Prévention, protection et lutte contre COVID 19

Des dispositions sanitaires et hygiéniques préventives seront prises pour la sécurité des participants contre l’épidémie de coronavirus : 

  • Dotation de chaque participant en masque de protection,
  • Installation des kits de lavage de mains équipé de savon, de gel, d’eau de javel au niveau des salles de formation et au besoin au niveau des lieux d’hébergement des participants,
  • Lavage obligatoire des mains à chaque entrée et à chaque sortie de la salle,
  • Usage des gels après le lavage des mains,
  • Veille sur le respect des règles d’hygiène par le service de restauration individuel : un participant = un plat et une bouteille d’eau (pas de partage en commun),
  • Veille sur le respect des règles d’hygiène par le service chargé de la restauration : lavage régulier des mains, port des masques, des gants, repas bien couvert dans des récipients très propres,
  • Salles de formation, d’hébergement bien aérées, propres, saints,
  • Pulvérisation des salles de formation au besoin après les séances de formation,
  • Tenir constamment les tables et les salles propres.
8. Contenu du dossier de candidature 
  • Les offres (en copie dure ou numérique) doivent parvenir au plus tard: le 18 octobre 2021 à HELVETAS Swiss Intercooperation B.P. 1635, Porte 29, Rue 105, Carré Moussa Sy Korofina Nord, Bamako, Mali, Médine ou aux adresses électroniques suivantes : boubacar.camara@helvetas.org; rosaline.dacko@helvetas.org; siaka.doumbia@helvetas.org;  Phone +223 20 24 09 63 avant 14 heures; 
  • Le dépouillement se fera le 19 octobre 2021 dans les locaux de HELVEATS Mali à Bamako.
  • Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter les emails ci-dessus ou les contacts des personnes ci-dessus. 
9. Documents Constitutifs de l’offre

L’offre soumise doit comporter une proposition technique, une proposition financière et les pièces administratives suivantes : l’Enregistrement légal, NIF, Quitus fiscal et ou la Patente.

 

  • Proposition technique 

 

La proposition technique est composée : 

  • D’une lettre de manifestation d’intérêt du consultant datée et signée, adressée au Directeur Pays,
  • Les CV détaillés des consultants ;
  • Les références techniques du prestataire (Expertises acquises à travers la liste des travaux similaires effectués) ; 
  • Un résumé de la compréhension des Termes de Référence et de la mission à accomplir ;
  • Planning détaillé des tâches à accomplir ;
  • Méthodologie détaillée proposée.

 

  • Proposition financière 

 

L’offre financière est composée :

  • Des coûts unitaires datés et signés,
  • D’un budget détaillé, qui intègre les honoraires des consultants, la logistique nécessaire à la réalisation des activités retenues, daté et signé.

 

10. Expertises requises

L’équipe de la mission devra réunir les compétences suivantes : 

  •  Disposer d’expériences pertinentes d’au moins cinq ans dans les domaines de leur compétence, et les membres de l’équipe devront justifier d’un niveau minimum de BAC+5,
  • Avoir des expériences dans le domaine de la formation des adultes.

 

Annexe : grille de notation 

Les offres reçues conformément aux éléments exposés ci-dessus seront analysées par un comité de sélection selon les étapes et les critères suivants :

 

Rubriques 

Note

1

Conformité pièces administratives (Conformes ou Non Conformes)

Éliminatoire

2

Expériences du bureau 

20 points (5 points par expérience)

3

Méthodologie

40 points

3.1

Approches 

Composition de l’offre (offre méthodologique, financière, et références du personnel

Présentation du Présentation du dossier (aération, chapitres, mode de présentation

Outils

Méthodes (phases, étapes, diversité, pertinence)

Références techniques de la structure

30 points

3.2

Planning

10 points

4

Personnel

40 points

4.1

Chef de mission

20 points 

4.2

Personnes affectées 

20 points 

 

Total 

100

 

 

  • Évaluation Financière

 

Montant offre TTC

Bureau moins disant

Montant moins disant

Note financière

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Conclusion de l’évaluation

 

Coefficient note technique

0,8

       

Coefficient note financière

0,2

       
           
 

Note technique

Note financière

Total

Meilleure offre

Classement

 

Note / 100

Note / 100

     

Candidat 1

 

 

 

 

 

Candidat 2

 

 

 

 

 

Candidat 3

 

 

 

 

 

Candidat 4

 

 

 

 

 

Candidat 5

 

 

 

 

 

 

  • Société HELVETAS
  • Secteur Administration
  • Ville Bamako
  • Date de publication 13 Octobre 2021
  • Date limite de dépot 18 Octobre 2021
  • Email boubacar.camara@helvetas.org
  • Téléphone 20 24 09 63